Historique

 

simpson-mission

L’Eglise de l’Alliance Chrétienne du Burkina-Faso, (en abrégé : EAC/BF) est une association régie par les lois en vigueur au Burkina-Faso. L’EAC/BF, est née des efforts missionnaires de la Christian and Missionary Alliance (C&MA), ce qui se traduit en français par : Alliance Chrétienne et Missionnaire. Cette société missionnaire d’origine canado-américaine, implantée au Burkina-Faso depuis 1923, s’était fixée comme objectif principal de prêcher l’Evangile aux peuples qui ne l’avaient pas encore entendu. Aussi, avait-elle choisi d’opérer à l’Ouest du Pays ou aucune Mission protestante n’était encore établie. La première ville d’implantation fut Bobo-Dioulasso. Plusieurs autres stations missionnaires furent ouvertes dans diverses localités et les efforts d’évangélisation des missionnaires furent couronnés par la conversion d’autochtones à Jésus Christ.

 

En 1962 considérant l’évolution socio-politique du pays et considérant que la meilleure voie pour développer l’Eglise était de responsabiliser les autochtones, la Mission prit la décision unilatérale de donner aux communautés existantes leur autonomie en matière de finances d’administration et d’expansion. L’Eglise fut reconnue officiellement par lettre N°4603/ IS/ DIR du 28/11/64 sous le nom de «Eglise Chrétienne Evangélique ». En 1978, elle prit le nom de « l’Eglise de l’Alliance Chrétienne ». Le Pasteur Thomas DIARRA fut le premier Président de l’Eglise de l’Alliance Chrétienne du Burkina Faso de 1964 à 1975. Il fut succédé par le Pasteur Donfi Daniel BONZI de 1975 à 1999. C’est le Pasteur TRAORE Thomas qui est l’actuel Président de l’EAC/BF.

 

L’Eglise de l’Alliance Chrétienne du Burkina-Faso est membre du l’Union Mondial l’Alliance (UMA). Elle est une Eglise évangélique et à ce titre, elle est membre de la Fédération des Eglises et Missions Evangéliques au Burkina-Faso (FEME), qui, à son tour est affiliée à l’Association des Evangéliques d’Afrique, elle-même membre de l’Alliance Evangélique Mondiale.